Qui sommes-nous ? Vocation


vocation

handicapé

 

La Congrégation est ouverte à tous ceux qui cherchent Dieu dans le cadre d’une vie monastique, qu’ils soient bien portants, handicapés ou malades chroniques.

"QU'IL CHERCHE VRAIMENT DIEU"

Ne pensez surtout pas qu'il faille être parfait pour entrer !

Saint Benoît présente, au contraire, la vie monastique comme une conversion continuelle, et il en exprime très clairement l'essentiel lorsqu'il réclame du candidat qui se présente à la porte du monastère "qu'il cherche vraiment Dieu", c'est-à-dire, comme le précise encore Saint Benoît, "qu'il soit empressé à la prière, à l'obéissance et aux humiliations" (Règle, ch. 58).

PAUVRETÉ SPIRITUELLE
Cet idéal, les malades et les infirmes peuvent le réaliser aussi bien que les autres ; mieux peut-être, s'il est vrai que leur état physique les délivre de bien des tentations et les met en mesure, s'ils ont une foi profonde, de vivre en plénitude la pauvreté spirituelle, qui n'est rien d'autre que la perfection de la vie évangélique, comme Jésus le proclame dans les "Béatitudes". Cette pauvreté leur permet de suivre de plus près le Christ qui, "de riche s'est fait pauvre".

REGLEMENT ADAPTÉ AUX SANTÉS
Sirnplement, le règlement s'adapte aux santés, donnant à chacun tout le sommeil dont il a besoin, un régime alimentaire approprié, un minimum de confort (chaleur notamment), afin qu'il soit possible de vivre allégrement la vie monastique.

"LÀ OU DEUX OU TROIS SONT RÉUNIS EN MON NOM, JE SUIS AU MILIEU D'EUX".
La vie monastique à Notre-Dame d'Espérance est une vie "cénobitique", comme la décrit Saint Benoît : une vie menée à l'écart du monde, ordonnée à Dieu seul, et vécue en famille. Les déficiences de santé réclament de chacun la PATIENCE mutuelle; elles sont aussi l'occasion d'une généreuse entraide fraternelle, qui crée un climat de profonde et délicate charité.

"L'esprit du Seigneur ne nous a pas réunis pour vivre juxtaposés sous un même toit, chacun travaillant à sa propre sanctification indépendamment des autres. Nous ne sommes pas seulement des frères qui vivons ensemble : nous sommes membres les uns des autres" (Livre de Vie").

La Congrégation Notre Dame d’Espérance cherche donc à procurer à tous ceux qui se présentent ayant la vocation monastique, bien portants ou handicapés un cadre de vie adapté à la recherche de Dieu.

LA REGLE
Celle de Saint Benoît, "simplifiée quant à l'accessoire pour l'adapter aux possibilités physiques des membres, mais intégrale quant à l'essentiel" (Livre de Vie)

L'ESPRIT DU PERE CHARLES DE FOUCAULD
Pour pouvoir rendre un témoignage authentique de pauvreté évangélique, le Frères s'efforceront de vivre du produit de leur travail manuel. Chaque Communauté sera peu nombreuse, les bâtiments modestes et l'ameublement très simple.

... ET DE SAINTE THÉRESE DE L'ENFANT JÉSUS
La petite voie d'enfance spirituelle.

ENSEMBLE, FRERES MALADES ET BIEN-PORTANTS S'ENGAGENT : A SUIVRE LE CHRIST
"Les Frères de Notre-Dame d'Espérance entendent la parole de Jésus qui les invite à Le suivre sous la conduite de l'Esprit-Saint, afin de revenir au Père." (Livre de Vie)

A SE TENIR DEVANT DIEU COMME UNE OFFRANDE A SA GLOIRE DANS LA VIE CONTEMPLATIVE
Tandis que d'autres suivent Jésus dans des courses apostoliques, les Frères de Notre-Dame d'Espérance Le suivent dans sa vie cachée de Nazareth et sa retraite au désert, cherchant à rejoindre le Père "par une course toute droite" (cf Règle), imitant Jésus dans sa contemplation aimante du Père et son intercession pour ses frères. (Livre de Vie)

A S'UNIR AU CHRIST DANS LA LOUANGE
"Les Frères prendront un soin particulier de glorifier le Seigneur lorsqu'ils chantent ses louanges à l'Office Divin, et plus spécialement lorsqu'à l'Eucharistie ils offrent à leur Père des Cieux la Victime Sainte, unissant leur humble louange à celle du Christ ressuscité." (Livre de Vie)

A ETRE TÉMOINS DU ROYAUME DEVANT LES HOMMES
"Leur vie, si cachée qu'elle soit, a cependant la valeur d'un témoignage devant les hommes" Que votre lumière brille aux yeux des hommes, afin qu'ils voient vos bonnes oeuvres et glorifient votre Père qui est dans les Cieux" (Mt, 5).

Une vie totalement vouée à l'adoration témoigne de l'existence et de la transcendance de Dieu.
Une vie ordonnée à la prière témoigne de la primauté de celle-ci sur la parole et sur les oeuvres.
Une vie partagée avec des frères souffrants témoigne de la Miséricorde de Dieu.
Une vie pauvre et dépouillée au sein d'un monde qui ne cherche qu'à s'installer et à jouir témoigne de la précarité des biens matériels et de la supériorité du monde à venir, auquel est ordonnée la vie présente.

A ETRE DES INTERCESSEURS POUR LEURS FRÈRES LES HOMMES
"Les Frères devront, à l'imitation de Jésus, apporter au monde l'aide puissante de leur intercession: "Sur tes remparts, Jérusalem, j'ai posté des veilleurs, de jour et de nuit jamais ils ne se tairont" (ls.62.6).

"Comme Jésus, enfin, les Frères offriront leurs travaux, leurs souffrances et leur vie toute entière pour la rédemption du monde. (Livre de Vie)

A ACCUEILLIR DANS LEUR COEUR ET DANS LEUR VIE MARIE MÈRE DE L'ÉGLISE, NOTRE-DAME D'ESPÉRANCE.
"Les moines d'Orient et d'Occident n'ont jamais cessé de proclamer la Vierge Marie "Bienheureuse". Mais Marie, Mère de Jésus, Mère de son Corps qu'est l'Eglise, n'oublie pas dans sa Béatitude ses enfants".

"La sainteté hors pair de Celle qui fut saluée par le Ciel "Pleine de grâce", et qui fut si parfaitement configurée à son divin Fils, fait d'elle un modèle idéal pour les âmes qui désirent suivre Jésus et tendre à la perfection de leur Père des Cieux." (Livre de Vie)

"Les Frères feront dans leur coeur et dans leur vie une place toute spéciale à la Vierge Marie, Protectrice de la Congrégation qui porte son nom et qui lui est consacrée". (Livre de Vie).

vocation