Que faisons-nous ? Le lien d'amitié


lien d'amitié

 

CHERCHER DIEU

Chercher Dieu, cet idéal du moine, les malades et les infirmes peuvent le réaliser aussi bien que les autres, mieux peut-être, s'il est vrai que leur état physique les met en mesure, s'ils ont une foi profonde, de vivre en plénitude la pauvreté spirituelle qui n'est rien d'autre que la perfection de la vie évangélique.

Nous suivons la Règle de St Benoît.

Elle est simplifiée quant à l'accessoire, pour l'adapter aux possibilités physiques des membres,mais intégrale quant à l'essentiel.

Nous vivons de la spiritualité du Père Charles de Foucauld et de Sainte Thérèse de Lisieux.

Pour pouvoir rendre un témoignage authentique de pauvreté évangélique, nous nous inspirons de la spiritualité du Père de Foucauld pour ce qui concerne la simplicité de vie, la pauvreté, l'accueil et la convivialité.

Nous nous tenons devant Dieu comme une offrande à sa Gloire.

Tandis que d'autres suivent Jésus dans des courses apostoliques, nous nous efforçons de Le suivre dans sa vie cachée de Nazareth et sa retraite au désert, cherchant à rejoindre le Père "par une course toute droite" imitant Jésus dans sa contemplation aimante du Père et son intercession pour ses frères.

Nous nous unissons au Christ dans la louange.

Notre Livre de Vie dit : "Les Frères prendront un soin particulier de glorifier le Seigneur lorsqu'ils chantent ses louanges à l'Office Divin, et plus spécialement lorsqu'à l'Eucharistie ils offrent à leur Père des Cieux la Victime Sainte, unissant leur humble louange à celle du Christ ressuscité."Nous accueillons dans notre cœur Marie, Mère de l'Église, Notre Dame de l'Espérance.

Nous faisons dans notre cœur et dans notre vie une place toute spéciale à la Vierge Marie, protectrice de notre Congrégation qui porte son nom et qui lui est consacrée".

 

NOTRE JOURNÉE

Le moine, comme Jésus le charpentier de Nazareth son Maître, appartient au monde du travail.
Cinq heures de travail par jour permettent à la Communauté de trouver ses moyens de subsistance, de pourvoir à l'entretien du monastère et à assurer l'accueil.

Plusieurs métiers sont exercés par les frères : cuisine, lessive, entretien des bâtiments, accueil, fabrication de fromage de chèvre, de pâtes de fruits et de paniers.

Chercheurs de Dieu avant tout, les frères sont heureux d'accueillir tous ceux qui désirent partager leur prière et leur silence.